Bradford Gilbert

Bradford Lee Gilbert (1853-1911) est un architecte new-yorkais. Son style est assez éclectique passant du victorien au néo-médiéval ou au néoclassique.

Bradford Gilbert. Origine et date inconnues

Bradford l gilbertDes 23 ans, il est engagé comme architecte de société de chemin de fer Erié Railroad. De ce fait, il construira de nombreuses gares dont certaines subsistent encore. Elles vont du style prairie au style victorien.

Union station, East Saginaw Michigan.

Flint pere marquette union station east saginaw michiganStation Laconia (1892), New Hampshire

1280px laconia rr stationStation North Abbington, Massachusetts. Les toits débordants et à faible pente font déjà penser aux premiers ouvrages de Frank Lloyd Wright

North abington depotGare centrale de Chicago (1892-1893, démolie en 1974), Illinois. Cartes postales, vers 1895-1900.

Central4Central station chicago 1892 93 demoli en 74jpgBradford Gilbert est surtout connu pour avoir construit le premier gratte-ciel à New-York en utilisant le principe du mur-rideau porté par une structure métallique. La Tower building (1889) comptait 13 étages. Devant le scepticisme de ses contemporains, Gilbert démontra que pendant un ouragan, un fil à plomb ne vibrait pas dans son building.

Tower building (1889, démoli en 1914), New York. Photographie d'époque

TowerwebLa majorité des immeubles construits par Bradford Gilbert ont été détruits. Il subsiste cependant le Flatiron (fer à repasser en raison de sa forme), construit à Atlanta en 1897, 5 ans avant l'immeuble de New-York qui porte le même nom (Daniel Burnham architecte).

Immeuble Flatiron (1897) Atlanta, Géorgie.

Flatiron bldg atlanta640px flatiron building atlanta 1897640px flatiron building atlanta entranceEn 1901, Gilbert construit pour le financier William Greene Raoul (1843-1913), une maison à Atlanta dans le style anglais dit Reine Anne. Elle à malheureusement brûlé en 1991.

William G. Raoul House (1901), Atlanta, Géorgie. Photos prises après l'incendie de 1991

Wiliam g raoul house atlanta86003298 photo 001En 1909, L'architecte reçoit la commande de la construction de la gare Union d'Ottawa et d'un hôtel qui lui est adjoint. Il construit la gare dans un style néo-classique assez massif, aux colonnes doriques évoquant la forme d'un arc de triomphe. Elle a été reconvertie en centre de conférence pour le gouvernement du Canada. Suite à des désaccords avec la société de chemin de fer Grand Trunk Railway et son directeur Charles Hays, Gilbert fut débarqué et les travaux repris par les canadiens Georges Allen Ross (1878-1946) et Robert Henry Macdonald (1875-1942).

Union Station (1909-1912), Ottawa, Ontario. La façade. Actuellement centre de conférences gouvernemental

1280px government conference centre 2

Union Station, Ottawa, Ontario. Vue latérale depuis le canal Rideau

1920px government conference centre ottawaLe parti-pris architectural de l'hôtel est totalement différent puisque l'architecte opte pour un style néomédiéval et construit une sorte de château avec tours et machicoulis. Comme les terrains ont pu être acquis grâce à l'intervention du premier ministre Wilfrid Laurier (1841-1919), le bâtiment prend le nom de Château-Laurier. Comme dans le cas de la gare, ce sont Ross et Macdonald qui achèveront les travaux.

Château-Laurier (1909-1912), Ottawa, Ontario. Vue depuis la Colline Parlementaire

1280px chateaulaurier2006fromhillChâteau-Laurier, Ottawa, Ontario. Vue depuis le canal Rideau

Imgp0050Château-Laurier, Ottawa, Ontario. Vue latérale

Imgp0065 1L'inauguration de l'ensemble due être repoussée car le directeur de la société de chemin de fer, Charles Hays était mort lors du naufrage du Titanic en avril 1912.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×