Claude Nicolas Ledoux

Portait de Claude Nicolas Ledoux. Huile sur toile. Anonyme, vers 1780

2619

Lorsqu'on visite les Salines Royales d'Arc-et-Senans, on ne peut qu'être frappé par l'impression d'étrangeté que donne le lieu. L'utilisation par Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806) de colonnes aux futs alternativement ronds et carrés et l'absence de toute décoration superflue donnent de la grandeur à un bâtiment de taille realtivement modeste comme la maison du directeur.

1280px france arc et senas saline royal main building 1

L'architecture de Ledoux est fondée sur l'étude des bâtiments antiques et particulièrement sur l'ordre dorique. La seconde moitié du XVIIIème siècle est marqué par un retour au classicisme très influencé par les travaux de Winckelman à Pompéi qui peut être considéré comme la première étude scientifique de monuments antiques.

On retrouve cet ordonnace dans d'autres bâtiments de la saline.

Ecuries pour les chevaux du directeur

Saline royale arc et senans ecuries directeur ledoux

Entrée de la Saline Royale ou Ledoux utilise des colonnes d'ordre dorique. On remarquera l'absence de stylobate, le fut étant posé directement sur une simple dalle de pierre.

Entree saline royale arc et senans batiment des gardesEn opposition complète avec cette volonté de grandeur dévolue aux bâtiment liés à la hiérarchie, Ledoux a opté pour un style beaucoup plus simple, presque rustique en ce qui conerne les bâtiments techniques de traitement du sel, On peut songer aux grottes de fraicheur de la Renaissance, mais aussi aux bâtiments du Hameau de Marie-Antoinette à Versailles.

Batiment de traitement du selLes Salines Royales constituent sans aucun doute, le chef-d'œuvre de Ledoux mais aussi ses premiers tentatves d'imaginer la ville d'une société idéale. Il y a évidemment du roussauisme dans cette conception. En ce sens Ledoux appartient au courant des architectes utopistes avec Boullée et Lequeu.

Au début de sa carrière Ledoux avait dirigé la construction de nombreux hôtels particuliers à Paris et de châteaux dans un style typiquement néo-classique, dont la quasi-totalité ont disparu.

Château de Bénouville

Chateau benouvilleAprès la construction de la Saline Royale en 1779, la ville de Besançon commanda à Ledoux, la construction d'un théâtre. Malheureusement celui-ci a brûlé en 1958 et n'a pas été reconstruit à l'identique. On a donc une image déformée de la réalisation de l'architecte.

Theatre015Devenu architecte de la Ferme Générale, Ledoux commença l'édification des barrières d'octroi de la ville de Paris vesr 1785. La majorité de ces bâtiments ont disparu. Il subsiste, notamment l'extraordinaire Rotonde de la Villette, dont l'architecture d'une audace folle, souleva un vent de critiques tel que Ledoux fut renvoyé en 1788.

Rotonde de la villetteAvec la révolution, Ledoux perdit ses commanditaires. Riche, il fut incarcéré puis libéré. Le reste de sa vie, il ne construisit plus mais imagina des bâtiments de plus en plus colossaux et audacieux dont il nous reste de nombreuses planches gravées.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×