Ferdinand Cheval

Il peut paraître curieux de parler de Ferdinand Cheval (1836-1924), le fameux "facteur" dans un site dédié à l'architecture. Pourtant, son "Palais Idéal" est bien une œuvre architecturale, "para-architecturale" pour les puristes.

Ferdinand Cheval. Photo prise sans doute vers 1890

Ferdinand cheval

Contemporain de l'espagnol Antoni Gaudi (1852-1926), comme de l'austro-hongrois Odön Lechner (1845-1914), cet autodidacte qui parcourt des dizaines de kilomètres par jour pour sa tournée dans son petit coin de Dauphiné, ramasse des pierres qui lui suggèrent des images. Sans connaissance aucune de l'architecture et grâce à sa force d'inspiration qui lui fait transfigurer les images qu'il voit sur les cartes postales et dans les premiers illustrés qu'il distribue, Cheval dont la culture est élémentaire, entre 1879 et 1912, élève une ode à l'imagination libre, aussi puissante que les édifices construits par les intellectuels Gaudi et Lechner.

A son époque, le "Facteur Cheval" était pris pour un gentil cinglé… mais rappelons-nous que l'unité d'habitation construite à Marseilles par Le Corbusier fut longtemps appelée " la maison du fada"! Ce sont les surréalistes qui ont, les premiers, souligné l'intérêt du bâtiment. Seule construction d'Art Naïf en France selon Malraux qui obtint de haute lutte son classement en 1967, exemple d'Art Brut selon Dubuffet, il faut bien reconnaître que le "Palais Idéal" est inclassable.

C'est grâce à la dot que lui apporta sa seconde épouse, que Cheval put acquérir le terrain où le il put matérialiser ses rêves. Il enterra ses deux épouses et tout ses enfants. L'état ayant refusé qu'il soit enterré sous son palais comme il le désirait, l'infatigable constructeur éleva son tombeau au cimetière municipal entre 1914 et 1922. Il y a là un invraisemblable grouillement de vie organique, un enchevêtrement de corps qui m'évoque les statues de Gustav Vigeland. 

Le "Palais idéal" mesure 26 mètres de long et 12 mètres de haut. Il est construit avec les pierres que Cheval trouvait lors de sa tournée liées avec de la chaux, du mortier et du ciment. Alliant les bondieuseries les plus sulpiciennes à l'évocation des temples hindous, le bâtiment évoque un hybride hypothétique entre le Parc Güell et Angkor Vat. C'est un monument fragile, qu'il faut constamment restauré, du fait que son constructeur n'était pas un techniciendu bâtiment. Son mortier est donc très sensible à la pluie et aux variations de température.

Palais Idéal (1879-1912), Hauterives. Façade est

1920px palais ide al mai 2014 6

Facade estPalais Idéal, Hauterives. Les géants de la façade est : Vercingétorix, César et Alexandre

Hauterives5Palais Idéal, Hauterives. Façade nord

Facade nord 7956

Palais Idéal, Hauterives. Détail de la façade nord

Facteur cheval de tail fac ade nord

Palais Idéal, Hauterives. Façade ouest

Img 7668Palais Idéal, Hauterives. Le temple hindou, détail de la façade ouest

Facteur cheval temple hindouPalais idéal, Hauterives. Façade sud, dit le Musée Antédiluvien

Img 7718Tombeau du facteur Cheval (1914-1922), Hauterives. Vue générale de la façade

800px tombeau facteur chevalTombeau du facteur Cheval, Hauterives. Détail du fronton

Tombe de tailTombeau du facteur Cheval. Partie arrière

Arriere du tombeau

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.